Une victoire historique pour RSC



Ce weekend sur l’Île de Beauté, l’équipe RSC a sans aucun doute signé le plus beau succès de son histoire, remportant le Tour de Corse Historique grâce au duo Serge Cazaux/Maxime Vilmot.

Pour cette 18e édition de cette épreuve, quatre étapes étaient au programme avec plus de 330 kilomètres chronométrés. Au volant de sa traditionnelle Ford Sierra Cosworth, Serge a d’entrée pris les commandes de l’épreuve, devançant une gloire du rallye français et mondial : Didier Auriol, champion du monde des rallyes 1994.

Bien que l’émotion était forte de devancer un tel pilote, Serge a su évoluer sur un excellent rythme jusqu’à l’arrivée, enchaînant les meilleurs temps alors que les conditions climatiques étaient loin d’être simples avec une alternance de routes humides et sèches.

Pendant les quatre jours de course, le pilote bordelais a pu rouler en toute confiance au volant d’une voiture qui n’a rencontré aucun problème.

« Rivaliser et me battre face à quelqu’un comme Didier Auriol est incroyable. Je ne m’attendais clairement pas à être devant. J’avais certainement un petit avantage avec les 4 roues motrices.

Je félicite mon équipe et mon copilote, sans qui je n’aurai rien pu faire. Je n’ai eu aucun problème sur la voiture pendant 5 jours et j’ai eu un copilote vraiment exceptionnel. » a commenté Serge à l’arrivée.

Directeur de RSC, Henri Depons était logiquement aux anges après cette victoire, acquise grâce à une équipe parfaitement appliquée pendant une semaine.

« Je suis vraiment ravi pour toute l’équipe et surtout pour Serge, c’est une belle récompense pour lui qui est l’initiateur de toute cette aventure avec RSC. Cette victoire est le fruit d’un gros travail d’organisation, en mettant notamment les bonnes personnes aux bons endroits et travailler avec les bons fournisseurs pour proposer le meilleur matériel possible à Serge.

Il a fait une course vraiment remarquable et intelligente et ils forment un superbe duo avec Maxime, ce n’est vraiment pas donner à tout le monde de s’imposer sur un Tour de Corse. Cette victoire est encore plus belle en affrontant un tel adversaire que Didier Auriol.

Pour l’équipe, le succès est total car la Porsche de Nicolas Leroy-Fleuriot est à l’arrivée. Il nous fait confiance depuis 2016 et il a toujours rejoint l’arrivée grâce à une voiture très fiable préparée par nos soins. »